ELISA #7 : Sandrine KOLANO et Fringues et moi

Dans cette chronique ELISA (Entrepreneuses et Leadeuses Inspirantes en Sud-Avesnois), la Communauté de Communes Sud-Avesnois a choisi de mettre en avant des entrepreneuses du territoire. 

Partons à leur rencontre !

Sandrine Kolano, le commerce dans le sang

Dans la famille de Sandrine Kolano, c’est une tradition d’être commerçant. Originaire de Fourmies, sa famille y possédait de nombreux commerces : ses parents qui géraient par exemple le magasin de prêt-à-porter « Nord pantapull » rue Jean Jaurès. Lorsqu’ils ont pris leur retraite en 2006, Sandrine Kolano et son mari ont décidé de reprendre l’affaire familiale et de faire perdurer la tradition. À cette période, le couple habitait dans la métropole lilloise mais Sandrine se lassait de son travail.

Après un DUT Techniques de Commercialisation à Valenciennes elle a travaillé à Lille durant dix ans, notamment en tant que manageur d’équipe dans la vente de prêt immobilier dans la filiale bancaire. Le rythme de la ville ne lui convenant plus, elle a sauté sur l’occasion de reprendre le magasin familial à la retraite de ses parents. Enfant, elle adorait y aider sa famille et elle est restée attachée à sa ville natale.

En octobre 2007, elle a ouvert son magasin, renommé « Fringues et moi », vingt ans après l’ouverture de l’ancien commerce, d’abord en binôme avec son mari puis en solo depuis la crise sanitaire.

Aujourd’hui, « Fringues et moi » est un magasin de prêt-à-porter de marques pour femmes et hommes où le secret de la satisfaction client réside dans le conseil. Rien ne vaut l’œil avisé du professionnel, et les visiteurs pourront compter sur les avis éclairés de Sandrine Kolano.

Dans les rayons, « on a décidé de proposer ce qui nous semblait ne pas y avoir à Fourmies », explique l’entrepreneuse.

Lacoste, Desigual, Le temps des cerises ou encore Tommy Hilfiger font partie des marques nouvellement proposées dans le magasin. Les clients de la première heure restent fidèles et le nom de « Nord pantapull » est encore dans les têtes. « Pour certains, c’est toujours le même commerce, et c’est émouvant de reprendre le commerce familial ».

 

Investie dans l’union commerciale de la ville

En plus de son activité, Sandrine Kolano est présidente de l’union commerciale « Fourmies Artisanat Commerce » depuis environ 5 ans.  80 commerçants font partie de la FAC, un nombre important pour une ville de cette taille. S’investir c’est tenter de rendre la ville plus dynamique, et c’était une évidence pour la commerçante revenue aux sources. « À Fourmies on retrouve de nombreuses activités qui rendent la ville attractive et qui donnent envie de rester » soutient la fourmisienne. « Par ailleurs, de nombreuses autres possibilités d’ouvertures de commerces sont envisageables dans la ville ».

La FAC organise plusieurs animations durant l’année, comme dernièrement une tombola pour la fête des mères. Le but est de faire fonctionner le circuit court en sollicitant les commerçants locaux, notamment les adhérents.

Retrouvez les actualités de la FAC et des entreprises adhérentes sur le Facebook Fourmies Artisanat Commerce – FAC.

 

Contact :
35 rue Jean Jaurès 59610 Fourmies
03 27 59 62 94
Facebook : Fringues et moi

Horaires :
Du mardi au samedi : 9h30 – 11h45 / 14h15 – 19h
Sauf le mercredi 9h30 – 11h45 / 14h15 – 18h30

FAC :
Facebook : Fourmies Artisanat Commerce – FAC
Cotisation 150€/an